J’ai commencé à entendre parler de « graph databases » en suivant les nouvelles de Robert Scoble sur les réseaux sociaux. J’ai tout de suite tenté de faire un lien avec le milieu professionnel dans lequel j’évolue alors que les applications présentées étaient très clairement destinées aux réseaux sociaux avec pour principal souci d’apporter une meilleure gestion des relations entre des objets d’une base de données. Et sans réussir encore à bien les identifier dans le monde du PLM il y a je pense un grand intérêt à permettre une plus grande flexibilité des relations entre différents objets. Pour l’instant je n’ai pas encore bien compris si ces relations pouvaient contenir de l’information comme c’est souvent le cas dans le PLM comme pour l’information de quantité sur un lien de nomenclature.

Je devais assister à une conférence il y a deux semaines à San Francisco dont le sujet était « Neo4J for Enterprise » malheureusement, la conférence était plus proche de Palo Alto que de San Francisco et dans ce cas il faut bien 40 min de voiture pour y aller donc en mode touriste ça n’est jamais simple. Donc je me contenterai de vous proposer cette seconde vidéo qui montre une interface graphique de requête un peu semblable à ce que l’on peut avoir pour BaseX mais en version web. Je pense que ces interfaces sont clés pour permettre à des gens comme moi, en veille techno mais non-spécialiste de comprendre les concepts engagés.

Posted by Yoann Maingon

Consultant PLM avec des expériences autant côté métier que dans l'implémentation technique de solutions PLM et d'intégrations de systèmes, je partage avec vous mes expériences, mes recherches et mes développements à travers ce blog.