Depuis 2 bonnes années environ, je porte un fort intérêt pour les bases de données graphiques. J’en ai déjà discuté dans les articles suivants:

Neo4j reste la référence aujourd’hui principalement pour sa facilité de mise en oeuvre. Le problème que j’ai pu avoir avec Neo4j c’est son modèle économique pour ce que je cherchais à en faire. Je voulais une application avec de nombreuses petites bases de données à maintenir, mais le modèle économique tend plus à supporter peu de bases mais de tailles très importantes (gérer des millions d’utilisateurs avec les interactions sociales stockées en liens).

Ce qui me poussait à poursuivre les développements sur cette base de données, c’est sont langage de requête: Cypher. Lorsque l’on travaille dans un environnement de lien tel que le PLM (ou pire, l’ingénierie système), ce langage est super productif pour le développeur, parce qu’il est intuitif. Regardez les principales commandes sur la « ref card » de Neo4j

neo4j ref card

La bonne nouvelle récente, c’est que ce langage est rendu open source. Vous pouvez retrouver les détails sur le site dédié:

open cypher blog

Il faut donc attendre un plus grand support de la part des éditeurs de bases de données dans les mois et années à venir pour ce langage de requête et ainsi faciliter le développement d’applications très consommatrices de liens. Une affaire à suivre…

 

 

Posted by Yoann Maingon

Consultant PLM avec des expériences autant côté métier que dans l’implémentation technique de solutions PLM et d’intégrations de systèmes, je partage avec vous mes expériences, mes recherches et mes développements à travers ce blog.