Mercredi 16 mars 2017 était organisé un atelier sur le sujet de la « gestion de configuration » à Paris. Une vingtaine d’adhérents au PLMLab dont je fais partie se retrouvaient pour échanger sur les problématiques de gestion de configuration.

Comme à l’habitude du PLMLab, le but était de clarifier les fondements de la gestion de configuration en repartant de la base et donc de la définition des termes employés.

démarche d'étude de gestion de configuration

Configuration

Si on repart de la définition même du terme « configuration », le Larousse nous rappelle sa provenance latine :

latin ecclésiastique configuratio, -onis, de configurare, donner une forme

Une configuration, c’est donc la disposition d’un certain nombre d’objets qui en donne une forme. On peut d’ailleurs étendre la forme à un état non seulement physique, mais aussi fonctionnel, financier,…

Gestion de configuration

Comme discuté (et cela sera rédigé dans un futur guide de l’association ou complétera le guide existant de gestion de configuration), la gestion de configuration rassemble les activités qui permettent la maîtrise de la disposition des objets pour en donner une forme voulue.

« Des » configurations?

Une des questions clés était aussi de déterminer s’il y avait plusieurs configurations dans l’entreprise. Il en est sorti un nombre important de configurations comme par exemple pour la conception, la gestion des exigences, la planification, la production, le support,etc.

A partir de là, il y a deux solutions pour avancer. Soit on poursuit l’explication du cycle de vie du produit en prenant en compte l’interaction entre toutes les configurations (Si j’ai bien compris c’est la route que l’on a empruntée). Soit on cloisonne chaque configuration pour s’intéresser à une « configuration générique » et comprendre les termes qui la définissent et les activités qui la concernent (on étudierait ensuite les interfaces entre les configurations dans le cadre du cycle de vie du produit). C’est cette deuxième approche que je reprendrai dans un article futur de ce blog.

Article de configuration

Sur notre capacité à décider si un article est un article de configuration ou non, nous nous sommes rapportés à la recommandation de l’AFIS qui nous dit que si un article est géré par l’article de configuration qu’il compose, alors ce n’est pas un article de configuration.

Configuration applicable, appliquée, effectif, valide…

Il y a un usage de termes assez variés dans la gestion de configuration. Selon les entreprises, certains de ces termes peuvent avoir des significations différentes. Nous nous sommes appuyés sur des cas concrets de la vie courante pour illustrer l’usage de ces différents termes. Je reviendrai prochainement sur l’usage de ces termes dans un article dédié.

Standards de la gestion de configuration

Bilan

Cet atelier a été l’occasion de démontrer qu’en effet, la gestion de configuration reste un domaine où les savoirs même parfois quasiment similaires, ne s' »entendent » (dans le sens comprendre) pas, souvent à cause de terminologies et de cultures d’entreprises (souvent liées à la spécificité des activités et des produits développés). A nous, adhérents du PLMLab (et vous futurs adhérents) de plancher sur la réalisation de cette évolution du guide de gestion de configuration pour en faire un matériel d’un niveau plus élevé à destination des managers de configuration.

Retrouvez l’ensemble de nos guides : http://www.plmlab.fr/index.php?page=documents

Posted by Yoann Maingon

Consultant PLM avec des expériences autant côté métier que dans l’implémentation technique de solutions PLM et d’intégrations de systèmes, je partage avec vous mes expériences, mes recherches et mes développements à travers ce blog.