Ce mercredi 30 novembre avait lieu l’édition numéro 15 des journées back to basics du PLM Lab. On reprenait pour cette journée le thème de la gestion de configuration. Illustrée par l’intervention d’industriels, cette journée est un bon rappel correspondant au titre « back to basics » de ces réunions.

Introduction du président du PLM Lab

Pascal Morenton ouvre la série d’intervention. Les premières questions portent sur une forte démarche de retour aux basics sur les nomenclatures et la gestion de leur configuration. Cette démarche est ressentie autant dans des PME que dans des grands groupes. Donc 2 tendances sont relevées : Gestion de nomenclatures et gestion de configuration.

nomenclature cimdata

  • respect du cadre légal et réglementaire
  • répondre aux exigences des donneurs d’ordre
  • augmenter la performance opérationnelle de l’entreprise
  • gérer les complexités « produit »

La problématique est de plus en plus étendue (Méthodes, Support,…).

Pascal s’appuie sur le cas GM de L’ « ignition switch » défectueux, qui avait été lié à une pièce modifiée sans changement de part number.

Gestion de configuration dans l’enseignement.

Gestion de configuration chez Nexter

La matinée se poursuit avec l’intervention de Thierry Caillon qui nous présente la gestion de configuration chez Nexter.

L’intervention s’appuie sur le programme de véhicule VBCI.

PLM nexter

Cycle de vie des configurations

cycle de vie nomenclatures nexter

Les points forts:

  • gestion de configuration gérée dès le stade du plan de management projet
  • gestion unique des identifiants
  • processus de gestion du dossier de développement
  • gestion de configuration performante
  • gestion de documents intégrés au PLM.

Apports du PLM:

  • unicité des données
  • Gestion des dossier de développement
  • partage et pérennité des données
  • gestion et traçabilité des évolutions
  • maîtrise des configurations de référence dev, prod et service
  • gestion de la maquette numérique
  • interfaces avec les autres SI

Axes d’améliorations:

améliorations PLM nexter

Renault et la gestion de configuration

Après une pause, Pascal Chaulet et Carine Baillarguet interviennent pour témoigner de la gestion de configuration chez Renault.

Pascal présente d’abord le groupe et l’évolution des BOM chez Renault. Ensuite, Carine présente la partie configuration des BOMs.

configurateur Renault

Elle présente ensuite le flux documentaire…

flux documentaire Renault

… et les différents niveaux de structuration de la BOM

structure de la nomenclature

Pascal raconte ensuite la démarche OnePDM qui a permis en 3 ans de fournir une maquette numérique homogène à travers les sites d’ingénierie Renault.

maquette numérique renault

Carine aborde ensuite le projet OneBOM PLM

rework process renault

Compte tenu de la taille du groupe et de la diversité non seulement des alliances mais aussi des véhicules produits, Renault reconnait la complexité des projets OnePDM mais encore plus au niveau du projet OnePLM qui élargit le périmètre fonctionnel et accroît d’autant plus la complexité des impacts sur les métiers.

La gestion des évolutions est encore assez localisée et la continuité numérique et de configuration est un objectif clé de ce projet PLM chez Renault.

Dassault Aviation – Gestion de configuration et PLM

Après le déjeuner, Jean François Cugy, expert en gestion de configuration présente son expérience sur le sujet chez Dassault Aviation.

gestion de configuration dassault aviation

Jean-François présente les définitions d’ingénierie, de travail collaboratif et de gestion de configuration pour, à travers sa présentation, rapprocher la signification de ces trois notions.

Definition gestion de configuration dassault aviation

Selon le type d’avion, militaire ou commercial et selon son contexte, vie série ou prototype le focus va se faire sur différentes configurations qui vont largement dépendre des interlocuteurs présents à chaque étape.

différentes configurations PLM Dassault Aviation

Jean-François nous propose une synthèse et points clés de leur gestion de configuration.

synthèse gestion de configuration dassault aviation

DCNS

Un changement de programmation nous a permis de profiter d’une présentation de DCNS avec la présence de Stéphane Heno et Guillaume Huchet.

Gestion de configuration DCNS

Stéphane Heno nous rappelle que la conséquence la plus grave d’un problème de PLM est la perte humaine, en l’illustrant par un incident à bord d’un navire de la marine britannique. Il présente ensuite les spécificités de l’industrie navale et des spécificité des petites séries à très haute valeur ajoutée.

Fait intéressant: lorsqu’une frégate est réalisée à environ 8 exemplaires, le 4ème est considéré comme le premier de série alors que sa fabrication débute avant la fin de la conception ingénierie.

Ils abordaient ensuite la mise en oeuvre de leur PLM, et ce, depuis 1968 !

projet PLM DCNS

Table ronde

Denis Debaecker anime la table ronde du PLM Lab pour revenir sur les questions notées par les participants tout au long de la journée.

table ronde PLM Lab Back to basics 15

Échantillon des questions:

  • Quand changer de version ou de référence?
  • Des illustrations d’échanges de données entre le monde BE et indus?
  • comment partagez vous vos configurations avec vos partenaires?

La journée se termine sur l’Assemblée générale de l’association !

A bientôt pour un prochain Back to Basics !!!

Posted by Yoann Maingon

Consultant PLM avec des expériences autant côté métier que dans l’implémentation technique de solutions PLM et d’intégrations de systèmes, je partage avec vous mes expériences, mes recherches et mes développements à travers ce blog.