Je suis tombé par hasard récemment sur un add-on disponible sur le chrome webstore des extensions Google Sheet (l’Excel de Google) pour gérer des nomenclatures de produits : DragonInnovation. Vous pouvez retrouver le site de l’éditeur ici : https://www.dragoninnovation.com/l et l’extension ici : https://chrome.google.com/webstore/detail/dragon-standard-bom/

J’ai donc voulu chercher à comprendre quel était le but de ce site. Leurs cibles sont les développeurs de produits techniques avec une préférence pour les appareils électroniques (profitant ainsi de la vague des IoT). Leur proposition de valeur est de vous apporter une validation de trois points critiques avant le lancement de votre produit:

  • Est-ce que votre produit peut être fabriqué?
  • Combien cela va coûter de le fabriquer?
  • Combien de temps cela prendra à produire/livrer?

Pour cela ils réalisent 6 opérations :

  • Une analyse de fabricabilité
  • Une revue de nomenclature
  • Une analyse détaillée de chaque sous-ensembles
  • Une évaluation du packaging
  • Une estimation des coûts de manufacturing locaux et offshore
  • Une planification de production

Quels sont les livrables?

  • Un rapport détaillé avec les coûts et plannings prévisionnels
  • Un retour de la part des ingénieurs de Dragon Engineer.
  • Un badge de certification qui renvoie vers le site de dragoninnovation où la certification est détaillée.

On a vu récemment que certains projets populaires sur la plateforme de financement participatif Kickstarter avaient échoué principalement pour un problème d’évaluation technique et d’évaluation de coûts de fabrication. Dragon Innovation vient créer un label qualité pour renforcer la confiance dans les projets dont la conception est valide et en accord avec leur business plan.

La nomenclature sur une feuille de calcul

Revenons-en à notre gestion de nomenclature. L’outil vient en tant qu’add-on dans google spreadsheet.

dragonaddon

Une fois la BOM lancée, cela crée différents onglets avec quelques données de démonstration.

BOM

Différents rapports existent afin d’avoir une synthèse des données saisies, ci dessous une nomenclature avec les coûts:

costedBOM

Avec cette solution, on en revient à la base de la base du PLM, c’est à dire une collection de feuilles Excel avec quelques macros pour sortir les bons compte rendus. C’est sûr que cela aide les clients à intégrer des données, cependant c’est beaucoup de saisies et peu d’intégration (récupération de composants, récupération de coûts,…). Donc pour moi la première étape est bonne, fournir un outil accessible comme Excel est une bonne chose. La seconde étape pourrait être de faire passer les données dans un système basé sur une API ouverte comme PLMAPI ? 😉

 

Posted by Yoann Maingon

Consultant PLM avec des expériences autant côté métier que dans l’implémentation technique de solutions PLM et d’intégrations de systèmes, je partage avec vous mes expériences, mes recherches et mes développements à travers ce blog.