La gestion des modifications est au cœur des processus de développement du produit. Certains bureaux d’étude ne jurent que par la quantité d’ECN (Engineering Change Notifications) relâché par mois ou par semaine pour évaluer la charge et la capacité ou la performance d’innovation de leur département R&D. La complexité grandissante des produits et la diversité offerte aux clients ne simplifie pas cette activité de gestion des évolutions et rendent d’autant plus critique la phase d’analyse d’impact qui nécessite alors une aide à travers des outils logiciels qui favoriseront la focalisation des équipes techniques sur les éléments les plus impactés.

La nomenclature de conception ne suffit pas

La plupart des solutions PLM intègrent un module de gestion des évolutions avec l’intégration d’une analyse d’impact au niveau de la nomenclature. Cependant comme nous l’explique Daniel Krob (Professeur du Centre d’Excellence sur l’Architecture, le Management & l’Economie des Systèmes – CESAMES) dans la vidéo ci-dessous, dans le cadre d’ingénierie système il est nécessaire de surveiller des liens fonctionnels qui dépassent les liens de nomenclature classiques. On pourrait aussi avoir des liens de nomenclature de montage/démontage, des liens de contraintes géométriques, etc.

retrouvez la vidéo et l’article ici.

On est souvent amené à réaliser cette étude à plusieurs moments. Il est demandé de la réaliser dans un premier temps avant le lancement de la modification. Mais pour des impact de géométrie, c’est souvent lorsque l’on modifie les plans que certaines conséquences se découvrent.

Outils d’analyse

Comme indiqué en introduction, les produits devenant plus complexes et les impacts potentiels dépassant largement les simples liens de nomenclature de conception, il est donc nécessaire de s’équiper d’outils pour s’assurer de l’exhaustivité de l’analyse d’impact que l’on réalise lors d’une évolution. J’ai recherché des copies d’écran de diverses solutions PLM pour voir si je pouvais présenter les différentes interfaces utilisateurs pour réaliser cette analyse. Vu le peu de résultats, je vais publier deux interfaces (je publierai les autres si on m’envoie ces éléments).

Aras Innovator

La première interface un peu classique est celle d’Aras Innovator, intégrée à l’ECO (Engineering Change Order) une « impact matrix » permet de prendre des décisions d’évolution sur les différents articles parents ou enfants de l’élément pour lequel une modification est planifiée. Ici seuls les articles sont listés. Il est prévu prochainement de rajouter d’autres types d’objets dans l’analyse d’impact et il est déjà possible de réaliser cette analyse multi-objets en utilisant les fonctionnalités de « where-used » et « structure browser » qui représentent les structures ascendantes et descendantes d’un produit (ces fonctionnalités sont largement disponibles dans la plupart des solutions PLM).

aras Express ECO

vue d’un ECO avec sa matrice d’impact

 

Retrouvez plus d’infos sur le site d’aras (www.aras.com)

Ganister

Comme je l’ai brièvement présentée dans mon article précédent. Ganister est une solution PLM SaaS (centrée sur la gestion de nomenclature et gestion de configuration intégrant la documentation). Au niveau de l’analyse d’impact, Ganister utilise les bases de données graphiques et également une représentation graphique à travers la librairie cytoscape afin de donner une lecture large de l’analyse d’impact et surtout une lecture évolutive.

ganisterAnalyseImpact

vue agrandie de l’analyse d’impact pré-modification d’un ECO – Ganister

 

Aujourd’hui dans une même analyse Ganister liste les liens de nomenclature directs mais cette analyse est complètement paramétrable. Et, il est annoncé dans une prochaine version, la possibilité d’avoir différentes vues de cette analyse d’impact pour bénéficier de l’intégration d’un module ingénierie systèmes, qui permettra alors d’analyser les impacts fonctionnels d’une évolution.

ECO Ganister

vue complète d’un ECO au statut draft – Ganister

Retrouvez plus d’infos sur le site d’aras (www.ganister.eu)

Conclusion

Les enjeux de conception, avec une complexité de plus en plus importante des produits, deviennent de plus en plus important. On ne remettra pas d’ici demain la responsabilité de l’analyse entre les mains d’un processus automatisé de la part d’une solution CAO ou PLM. Cependant il est important de mettre toutes les chances de sont côté pour réaliser cette opération en s’équipant d’outils qui suivent cette tendances de diversification des liens entre articles à travers des nomenclatures de conceptions, des nomenclatures fonctionnelles,etc.

Posted by Yoann Maingon

Consultant PLM avec des expériences autant côté métier que dans l’implémentation technique de solutions PLM et d’intégrations de systèmes, je partage avec vous mes expériences, mes recherches et mes développements à travers ce blog.