J’ai été consultant SAP et je suis dans le monde du PLM depuis 2009. Chaque domaine essaie de s’approprier la donnée, de mettre en place des frontières entre des solutions logicielles verticales comprenant toute la logistique technique (base de données, serveur applicatif, gestion d’accès, sécurité,…). Je pousse toujours dans le sens d’un découpage des rôles dans l’IT, pour tendre vers une indépendance des acteurs. Une base de données ne doit pas être faite pour du PLM ou pour de l’ERP elle doit fournir de la donnée à ces différents systèmes en fournissant des performances qui conviennent à chaque usage. Au dessus de la ou des bases de données, une stratégie intéressante peut-être de fournir un ensemble de services afin que les interfaces métiers (ERP, PLM, CRM,…) ne communiquent qu’à travers ces services et se découplent de la gestion de la donnée. C’est ensuite en fonction de ces services que des spécialistes des bases de données optimiseront les méthodes de stockage.

Un dictionnaire de services inter-domaines

Travailler avec des services plutôt que d’interagir directement avec de la données stockée dans une base. Ce concept permettrait de partager plus facilement ces services au sein de l’entreprise et de rendre plus simple la mise en place d’un réel PLM d’entreprise. J’en reviens toujours à l’exemple de base et central du PLM: la création de l’article.

Une article va être créé dans une solution PLM, peut-être va t’il être créé d’abord par un acheteur, une équipe marketing ou une équipe système qui n’a pas accès à la création d’article dans l’outil PDM historique de l’entreprise. Si au lieu de se poser la question du logiciel qui va créer cela, on se dit juste que l’entreprise a besoin de créer un enregistrement pour cet article avec de multiple fonctionnalités (versionning, différentes propriétés, différentes vues), est-ce qu’à la source ça n’est pas tout de même le même article? Alors l’idéal serait de mettre à disposition des applications de l’entreprise un webservice qui s’appelle « CréerArticle » et qui pourra recevoir différentes informations. Et lorsque l’on fera une requête en lecture, le retour sera différent en fonction de l’identité de la personne qui fait la requête et en fonction de la vue qu’il demande.

un ESB pour mettre en place une plateforme de services

L’ESB, Enterprise Service Bus a pour but de mettre en place cette couche service transverse à l’entreprise. J’ai voulu expérimenter l’ESB avec la solution Talend qui est librement téléchargeable et qui permet déjà avec cette version Open Studio de maquetter ce que pourrait être votre ESB. Je présente dans la vidéo ci-dessous la simplicité de mise en place de service qui peuvent interagir avec toute une partie ETL qui ira chercher des données dans différents systèmes.

Posted by Yoann Maingon

Consultant PLM avec des expériences autant côté métier que dans l’implémentation technique de solutions PLM et d’intégrations de systèmes, je partage avec vous mes expériences, mes recherches et mes développements à travers ce blog.