Le sujet des startups est de plus en plus présent dans nos médias avec récemment la fronde des pigeons qui concernait les créateurs mais aussi très largement les activités de financement des fonds d’amorçage de ces structures. Ce sujet l’est aussi, car avec internet, qui a bouleversé nos méthodes de vie et de consommation depuis une quinzaine d’années, les marchés sur de nombreux secteurs ont ouvert les portes à des structures de plus petites tailles. Aujourd’hui, les startups sont nombreuses et innovent en permanence pour apporter de nouveaux produits. Bien qu’il puisse être assez rapide, avec un bon usage des plateformes sociales, d’accéder à un marché de masse en B2C, il est déjà plus compliqué d’en faire de même sur le marché B2B et cela est peut-être encore plus marqué dans l’industrie. Pourquoi faut-il d’avantage offrir de la place à ces structures?

Le caractère innovant et l’énergie investie

S’il y a bien un intérêt de travailler avec des structures qui ambitionnent de fortes croissances rapidement comme les startups c’est de pouvoir consommer leurs énergies. Leurs équipes en ont et ils n’attendent que des clients pour leur consommer. Ce caractère innovant est souvent accompagné par une prise de risques, un investissement « extraordinaire » et une forte réactivité. Ces structures bénéficient en plus d’accompagnement, de pépinières spécialisées. Elles ont donc souvent la chance de pouvoir fournir un service et le développement d’un produit pour des coups fixes restreints. Toutes ces conditions, il faut en profiter.

Les méthodologies qui s’améliorent pour les clients/prospects

J’en ai déjà pas mal parlé dans le blog anglophone de Minerva, les méthodologies de Lean Startup sont de plus en plus courantes dans ces jeunes pousses qui ont compris l’intérêt de mettre leur futur marché, leurs prospects, pour autant qu’ils arrivent à le cibler, au coeur de leurs initiatives afin d’arriver au bon moment avec le bon produit. Cela devrait bien être un argument qu’ils peuvent communiquer à l’industrie puisque ces méthodes sont justement tirées du Lean Manufacturing.

Attirer ces structures pour moins de social et plus d’outils pour l’industrie

Depuis quelques années déjà je suis la sphère des startups françaises, pas assez surement pour avoir une vraie vision du découpage sectoriel de ces structures, mais j’ai depuis un bout de temps cette impression que l’on en fait toujours plus pour des applications sociales ou des applications de e-commerce. Avec la forte augmentation des produits basés sur un business model d’affichage de publicités, les startups s’éloignent de solutions d’entreprise largement incompatibles avec ce modèle. De plus l’industrie n’a pas pour réputation d’être simple à démarcher. Les méthodes d’acquisition de logiciels peuvent être très hétérogènes. Il est donc important de se poser la question du comment peut-on rediriger les efforts des entrepreneurs vers les besoins de l’industrie.

Le cas Aras Innovator

Juste quelques lignes sur le cas Aras Innovator, ou tout du moins mes rencontres avec certains prospects qui se méfient d’un produit nouveaux. Le nombre de clients de la solution Aras Innovator ne cesse d’augmenter, les début du développement de la solution ont plus d’une douzaine d’années et depuis la version 9.1, Aras reconnait que le produit connait une croissance plus importante grâce notamment à une capacité de mise à jour accrue. Cependant on a toujours l’impression d’être mis dans la catégorie des intégrateurs qui arrivent avec une solution trop innovante, qui n’ont pas l’expérience nécessaire pour apporter les bonnes réponses aux problèmes des entreprises. C’est ce contre quoi nous nous battons en montrant à travers nos capacités et nos expériences que nous intégrons puis maîtrisons les processus métiers des entreprises et que surtout nous apportons un avantage technologique en termes de flexibilité de la solution logicielle qui permet de réduire les coûts IT à moyen et long termes.

Donc si vous avez un pouvoir de décision dans les sélections de logiciels pour votre entreprise et que vous avez souvent l’impression que vos fournisseurs historiques n’innovent pas comme vous le voudriez, tournez vous vers les startups et communiquez le pour encourager d’avantage de startup à fournir l’industrie avec des solutions à jour technologiquement.

Avez-vous de bons exemples pour montrer que cela existe déjà?

[subscribe2]

Posted by Yoann Maingon

Consultant PLM avec des expériences autant côté métier que dans l’implémentation technique de solutions PLM et d’intégrations de systèmes, je partage avec vous mes expériences, mes recherches et mes développements à travers ce blog.