J’avais réduit dans un premier temps puis quasiment arrêté mes articles à propos du PLMLab comme je n’écrivais plus qu’en Anglais sur le blog de Minerva. Je répare donc ce manquement passager à mon rôle de blogueur quasi-attitré pour l’association mais avant tout Secrétaire de cette association. L’association a considérablement grandit du point de vue de ses adhérents au cours de l’année qui vient de s’écouler. Cette affluence est importante et va permettre à l’association, pour sa prochaine conférence Back to basics qui se tiendra le 21 novembre 2012, d’être organisée pour la première fois en dehors des locaux de l’Ecole Centrale de Paris, pour prendre place au Novotel de Paris Bercy. Facilitant l’accès pour un grand nombre des participants.

La gestion des modifications

Le programme est figé pour cette journée qui portera sur la gestion des modifications avec les interventions de Jean-François Hamelin d’EDF, de Pascal Chausseray de LATECOERE, de Xavier Klein de la société STAUBLI et de Christophe Besset de la société Zodiac Aerospace . Vous pouvez retrouver le programme sur la page dédiée à l’évènement.

La problématique proposée est très importante car elle est valable pour l’intégralité de l’entreprise. Elle correspond à une problématique d’amélioration continue qui dans le cadre des discussions du PLMLab, portera sur l’information liée au produit. C’est d’autant plus intéressant que c’est ce que l’on a implémenté chez un de nos clients et qui tourne en production depuis plusieurs mois. J’ai donc pu participer aux différentes phases d’un projet d’amélioration de la gestion des modifications avec la standardisation d’objets comme « Problem Report », « Engineering Change Request », et « Engineering Change Notification ». Ceci m’intéresse d’autant plus que cette problématique n’est pas nécessairement mélangée avec des contraintes liées aux solutions CAO.

Attention au mélange Cycle de vie de la CAO, et cycle de vie de l’information du produit.

C’est particulièrement cette problématique que j’espère que l’on pourra soit éviter, soit traiter en étant clair sur les thèmes abordés. J’ai récemment publié un article en anglais intitulé « CAD lifecycle management is not Product Lifecycle Management« . Dans lequel je rappelais le fait que l’on mettait trop souvent des bâtons dans les roues du PLM pour des problématiques purement métiers telles que des problématique de cycle de vie de la CAO. J’espère donc que ce point sera clarifié par chaque intervenant dans le cadre de leurs présentations.

Pour suivre cet évènement

Sans être un club fermé, le PLMLab a pour but de libérer non seulement les intervenants mais aussi l’assemblée afin d’avoir les discussions les plus ouvertes et honnêtes possibles en échappant un maximum à la « dictature » des éditeurs de logiciel. Editeurs et consultant sont rappelé à cette règle à chaque fois (moi le premier). Cela a pour conséquence que je ne pourrai pas twitter des choses précises sur la conférence, mais je pourrai quand même mentionner la succession des présentations. vous pourrez donc la suivre en suivant mon compte twitter.  . Je ferai de toute façon un bilan de cet évènement dans ce blog.

N’oubliez pas que pour bénéficier de l’intégralité du contenu des conférences back to basics, il suffit de nous rejoindre.

[subscribe2]

Posted by Yoann Maingon

Consultant PLM avec des expériences autant côté métier que dans l’implémentation technique de solutions PLM et d’intégrations de systèmes, je partage avec vous mes expériences, mes recherches et mes développements à travers ce blog.